RECITS     LIENS     A PROPOS


Que voulez vous que je vous dise ?

Une jeunesse innocente

Facebook c’est d’abord une application réalisée par des étudiants qui échangent leurs photos. Ensuite l'application dépasse le teritoire du campus et les photos de chiens et de chats abondent, celles destinées à déclencher l’extase devant des animaux “trop mignons” ou victimes de la méchanceté des homme. Des jeunes gens qui se tirent la langue et se font des grimaces devant des alignements de bouteilles, on en redemande, le spectacle de cette jeunesse insouciante est tellement rafraîchissant ! Pour manifester sa présence sur FB une grande partie de ceux qui sont présents sur le réseau limite sa production à la publication de sa photo. Le selfie est l'outil complémentaire et parfois unique de l'expression, surtout chez les jeunes filles. La réaction à ce que dit autrui est le stade suivant. Écrire est plus difficile ...

Cuba censuré ?

Et voici un post qui vient de Cuba. L’auteur parle de la gentillesse et du savoir vivre des cubains. Ce qui est dit à propos du comportement des touristes américains n’est pas vraiment élogieux. Bien écrit de la part de quelqu’un qui semble savoir voyager ... Je partage ! Un essai, deux essais ... Le bouton “Partage” fonctionne mais il ne déclenche rien. Je reviens sur le “fil d’actualité” et ... le post que je voulais partager a disparu.

Un algorithme qui repère tous les posts mentionnant Cuba c’est possible ? Évidemment ! Le premier bidouilleur qui sait ce qu’est une chaîne de caractères est capable de l’écrire. Des lobies, des partis, des organisations qui font pression sur une entreprise américaine pour que la censure s’opère lorsque des opinions s’expriment qui ne correspondent pas aux objectifs des GAFA c’est possible ? Évidemment ! Dire qu’il y a une façon de vivre qui ne repose pas sur un mode de vie qui est au standard de la consommation à outrance promue par le tandem Facebook-Amazon ? Censure !

Ce que l’on sait des aptitudes à la manipulation de l’opinion, de son recours à des sociétés spécialisées dans un travail de falsification à grande échelle nous oblige à nous interroger sur les démarches qui seront opérées par le président-candidat. N’étant pas américain cela devrait assez peu m’importer si le résultat de cette élection n’était pas destiné à avoir des répercussions mondiales. Ce que nous savons d’un mode de scrutin qui a permis à une minorité de l’emporter, augure mal de la validité du scrutin du 3 novembre 2020.

Je ne partagerai pas le post émis depuis Cuba de la part d’un sympathique français. Il comporte des indications sur certains lieux de l’île qu’un partage pourrait exposer à des nuisances.