Home    En équilibre instable


Gérard Grunstein a disparu. La nouvelle a jetté le trouble sur les grandes places financières. Jules a tenté de faire usage de son charme auprès de la secrétaire du patron, mais il dispose de moyens limités en matière de séduction. Il semble en fait que lassé des turpitudes de la finance internationale, Gerard Grunstein a décidé de s’envoler vers des contrées exotiques. Échapper pour un temps au stress du monde des affaires n’est peut être pas une mauvaise idée, par contre il n’est pas certain qu’il ait pris la meilleure décision en ce qui concerne le choix de la compagnie aérienne. Surtout depuis qu’il lui est venu une inquiétude : y-a-t’il un pilote dans l’avion ?
Dieu, Allah, Vichnou, Boudha ou le Dalaï Lama, longtemps nos parents nous ont rassuré et nous les avons crus. Non nous n’étions pas embarqués dans un véhicule soumis aux fantaisies du hasard, il y avait forcément quelque part une autorité, un être doué de raison qui connaissait cette signification que nous ignorions, cette destination dont nous n’étions pas sûrs. Il y avait un guide quelque part et nous pouvions nous en remettre à sa sagesse.
L’aura des anciens dieux a pâli, les vieux épouvantails n'impressionnent plus personne, une main invisible les à tous remplacés. Son mouvement imprime une hausse lorsqu’une chute des cours ruine des entreprises florissantes et les entraîne dans l'abîme. Lorsqu'une population laborieuse et méritante est précipitée dans les affres du chômage, elle crée les conditions qui va leur permettre de reprendre espoir. Cette main est plus habile que celle du plus grand des virtuoses dans la tribu des magiciens. Elle virevolte et nous affirme que tout mal est porteur d’un bien et elle manipule l’expression de nos désirs pour les soumettre aux impératifs de son commerce. L’image du monde que la grâce de ses mouvements dessine a perdu sa connection au réel. Son chemin est jonché de cadavres mais ceux qui la manipulent s’affirment irresponsables. Il n’y a pas de pilote dans l’avion et ceux qui prétendent le contrôler sont tous des fous dangereux.